"Professionnalisme, efficacité et ponctualité, pour votre satisfaction. Confort et bien être, notre priorité dans le souci de vos exigences. Nous mettons à votre disposition les technologies les plus modernes pour un traitement discret et efficace.""
19 Rue Sadi Carnot
59320 Haubourdin

Infos pratiques

Coordonnées

19/21 Rue Sadi Carnot
59320 Haubourdin

03 20 50 56 01
drpatrickbodart@gmail.com

Moyens d'accès

En voiture

Il est possible de se garer facilement, les rues à proximité sont en zone bleue. Il y a possibilité de stationner sans disque sur la place Blondeau.

A noter, le vendredi matin, jour du marché à Haubourdin, il est plus difficile de se garer à proximité du cabinet. Conseil: stationner avant le pont en allant vers Lille ou avant la Poste en venant de Loos.

Par les transports en commun

Bus - Mairie (lignes 12, 63, 54 et 58)
Bus - Jardin Public (lignes 58, 54 et 12)
Bus - Caserne Des Pompiers (lignes 54, 12 et 58)

Horaires

Lundi
14h00 - 18h30
Mardi
9h00 - 12h00
14h00 - 16h00
Mercredi
9h00 - 12h00
14h00 - 18h30
Jeudi
9h00 - 12h00
14h00 - 16h00
Vendredi
9h00 - 12h00
14h00 - 18h30
Samedi
9h00 - 12h00

Sur rendez-vous.
Le cabinet est conforme aux normes de stérilisation.

Plan d'accès

Fiches conseils

POURQUOI CONSULTER UN SPÉCIALISTE ?

L’orthopédie dento-faciale est une spécialité qui nécessite 4 ans d’études supplémentaires, après les 6 années qui permettent d’être dentiste, donc au total 10 années après le bac. Pendant ces 4 années le dentiste se spécialise en orthopédie dento-faciale, plus couramment appelée orthodontie, et il devient alors un chirurgien dentiste qualifié en orthopédie dento-faciale. Il est alors prêt à appréhender toutes les situations qui se présentent à lui, et d’adapter au mieux le traitement qu’il vous proposera. Vous pouvez consulter un orthodontiste sans passer par votre dentiste traitant. La liste des praticiens spécialistes se trouve ici: http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/

LES DIFFÉRENTS APPAREILS

Les appareils amovibles Les brackets externes en métal ou en céramique Les brackets internes Les gouttières et aligneurs Chaque technique comporte des avantages et des inconvénients qui lui sont propres.

LE 1 ER RENDEZ-VOUS

Le 1er rendez-vous nous permet d’établir un examen clinique. Ensuite, lors des rendez-vous suivants, nous allons prendre des photos de votre visage et de vos dents, des empreintes dentaires, ainsi que des radiographies. À partir de là, nous pourrons établir un diagnostic précis et vous proposer un plan de traitement adapté à vos besoins, ainsi qu’un devis. Si nous n’estimons pas nécessaire de débuter un traitement nous vous proposons un examen de contrôle sous six mois à un an.

FRÉQUENCE DE VOS RENDEZ-VOUS PENDANT LE TRAITEMENT

Généralement, deux rendez-vous, répartis sur la durée de traitement, sont destinés à la pose et à la dépose de l’appareillage. Ils durent environ 30 minutes chacun. Les autres rendez-vous, dits de « contrôle » auront lieu toutes les 4 à 8 semaines, suivant le type de traitement.

1. LA COOPERATION
Un traitement d’orthodontie, quel qu’il soit, nécessite une bonne coopération. C’est un facteur de réussite du traitement qui s’obtient par une bonne relation de confiance entre le patient, le praticien et les assistantes.
2. LE BROSSAGE
Le brossage des dents doit être parfait ; un espace d’hygiène est mis à votre disposition avec des brosses à dents jetables. Un brossage insuffisant fera apparaître des traces de décalcification souvent irréversibles et des inflammations gingivales (saignement et gonflement) qui peuvent nécessiter une dépose du fil et une interruption du traitement pour consulter un parodontologue. Il faut insister dans les zones entre la bague et la gencive et utiliser les brossettes inter dentaires sous le fil orthodontique.
3. LES VISITES CHEZ VOTRE DENTISTE
Il faut maintenir des dents saines grâce à une visite semestrielle chez votre dentiste traitant.
4. L'ALIMENTATION SUCREE
Les sirops de fruits concentrés sont interdits car ils abîment l’émail des dents et ils sont responsables de nombreuses caries. De manière générale, il faudra limiter l’alimentation sucrée.
5. PRENDRE SOIN DE SON APPAREIL
Afin d’éviter la détérioration de votre appareil, vous devrez éviter de mastiquer des aliments trop durs (pomme, chocolat, pain…), des sucreries (bonbons, caramels, sucettes, chewing-gums…). Il faut également éviter de se ronger les ongles. Car toute casse devra être réparée au cabinet et cela risque d’augmenter la durée de votre traitement.
6. VOS RENDEZ-VOUS
Pour ne pas prolonger la durée de votre traitement, il faut respecter les dates de vos rendez-vous.
7. LES ELASTIQUES
Fréquemment, nous serons amenés à poser des élastiques afin de bien positionner les arcades du haut et du bas, l’une par rapport à l’autre. Ils devront être portés 24H/24 et 7J/7. Un jour sans élastique prolonge d’une semaine la durée du traitement.

REPONSES AUX QUESTIONS LES PLUS POSEES

1. A QUOI SERT L'ORTHODONTIE ?
L’orthodontie permet de rectifier la position des dents et des mâchoires afin d’obtenir un visage et un sourire harmonieux. Cet alignement va également favoriser l’hygiène dentaire et les fonctions de la bouche comme l’élocution, la mastication, la phonation, …
2. COMMENT SAVOIR SI MON ENFANT A BESOIN D'UN APPAREIL DENTAIRE ?
Le meilleur moyen est de consulter votre chirurgien-dentiste ou votre orthodontiste. Cependant, certains signes peuvent vous alerter : dents qui se chevauchent, dents qui ne se touchent pas lorsque l’enfant ferme la bouche, dents en avant, dents écartées,… Ces signes doivent vous mettre la puce à l’oreille. En cas de doute, n’hésitez pas à demander un avis, même pour un très jeune enfant.
3. Y A-T-IL UN ÂGE POUR EFFECTUER UN TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ?
Pour chaque type de défaut à corriger, il existe un âge idéal pour effectuer le traitement. Si cet âge est dépassé, la correction du défaut reste possible, mais plus difficile.
4. FAUT-IL PASSER PAR SON MÉDECIN TRAITANT ?
Pour consulter son chirurgien-dentiste ou son orthodontiste, il n’est pas nécessaire de passer par son médecin traitant.
5. QUELLE EST LA DURÉE MOYENNE D'UN TRAITEMENT ?
C’est très variable. Un traitement peut durer de quelques mois à 3-4 ans pour les plus longs. En moyenne, les traitements durent entre 15 et 24 mois.
6. QUEL EST LE COÛT D'UN TRAITEMENT ?
En orthodontie, les honoraires sont libres, c’est-à-dire que chaque praticien peut décider de ses tarifs. Le coût des traitements d’orthodontie varie en fonction du praticien, de la technique utilisée et de la durée des soins. Un devis estimatif vous sera obligatoirement adressé à l’issue de la première consultation.
7. EST-CE DOULOUREUX ?
Les jours qui suivent la pose des bagues, la langue et les joues peuvent être irritées. Cette période de gêne disparaît assez rapidement. De la cire orthodontique et des antalgiques vous seront recommandés pendant cette période. Ensuite, à chaque activation des bagues, c’est-à-dire lorsque l’orthodontiste « resserre » les bagues, toutes les 5 semaines environ. En cas de gêne passagère, un antalgique vous sera prescrit.
8. FAUDRA-T-IL EXTRAIRE DES DENTS SAINES POUR FAIRE DE LA PLACE AUX AUTRES ?
Certaines personnes ont des mâchoires trop petites pour accueillir convenablement l’ensemble de leurs dents. Dans ce cas, l’extraction de dents saines peut être justifiée pour assurer le bon alignement des autres dents.
9. PEUT-ON ACCÉLÉRER LA DURÉE D'UN TRAITEMENT ?
Les corticotomies chez l’ adulte, permettent un gain de 40 pour cent sur la durée du traitement.
10. PEUT-ON ENLEVER L'APPAREIL À L'OCCASION D'UNE FÊTE ?
Les appareils avec des bagues ne peuvent pas être retirés avant la fin du traitement. Pour les appareils de type gouttières, leur port moins de 20 heures par jour compromet fortement la réussite du traitement. Ils ne doivent donc pas, eux aussi, être retirés sauf pour manger et se brosser les dents.
11. EXISTE-T-IL DES APPAREILS INVISIBLES ?
Il existe différentes techniques qui permettent de rendre certains traitements très discrets voire invisibles. N’hésitez pas à en parler avec votre orthodontiste.
12. AVEC UN APPAREIL, FAUT-IL ÉVITER CERTAINS ALIMENTS ?
Lors du traitement, les aliments très durs ou très collants doivent être évités pour ne pas casser l’appareil. De plus, une hygiène buccale stricte et une alimentation saine doivent être observées.
13. VAIS-JE AVOIR DU MAL À PARLER ?
Les jours qui suivent la pose de l’appareil, l’élocution peut être légèrement perturbée. Dans tous les cas, ce phénomène n’est que très transitoire.
14. LE TRAITEMENT SERA-T-IL DÉFINITIF ?
Après un traitement orthodontique, il existe généralement une petite récidive, c’est-à-dire un léger déplacement des dents. Pour éviter cela une contention est toujours proposée à la fin du traitement.
15. QUE SE PASSE-T-IL SI JE CASSE OU PERDS MON APPAREIL DENTAIRE ?
Contactez immédiatement le cabinet pour avoir la marche à suivre. Dans tous les cas, ne restez pas trop longtemps avec un appareil cassé ou perdu, cela risque de remettre en cause la durée ou l’efficacité de votre traitement.
16. JUSQU'À QUE ÂGE EST-IL RAISONNABLE DE SE LANCER DANS UN TRAITEMENT ORTHODONTIQUE ?
L’idéal est de réaliser le traitement orthodontique avant la fin de la période de croissance, c’est-à-dire pendant l’enfance ou l’adolescence. Cependant, même si cette période est dépassée, des traitements restent possibles.

Urgences

URGENCES ORTHODONTIQUES

Il y a rarement de véritables urgences en orthodontie. Cependant, les patients sont parfois confrontés à différents problèmes : inconfort, gêne, difficulté d’adaptation… Il peut aussi se produire un choc sur l’appareil ou sur les dents traitées.

DOULEUR APRÈS LA MISE EN PLACE D'UN APPAREIL
Gêne occasionnée par la tension de l’appareil sur les dents. Cette gêne est normale pendant quelques jours (2 à 4 jour) et après chaque activation de l’appareil. N’hésitez pas à prendre un antalgique en cas de nécessité. Irritation de la langue, des joues et des lèvres. Utilisez des bains de bouche ou la cire orthodontique qui vous a été donnée ou qui est aussi disponible en pharmacie. Les muqueuses vont se renforcer peu à peu.
DESCELLEMENT D'UNE BAGUE OU D'UN BRACKET
Si le bracket ne sert pas d’appui à un élastique et qu’il ne blesse pas, le conserver dans une enveloppe et le ramener au rendez-vous prévu. En cas de blessure, prenez rendez-vous en urgence au cabinet.
DOULEUR LIÉE À UNE BAGUE OU UN BRACKET QUI BLESSE LA GENCIVE
Pensez à utiliser votre cire orthodontique. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à nous le signaler.
FIL SAILLANT OU IRRITANT
Appelez-nous pour un éventuel réglage de la position du fil.
APPAREIL AMOVIBLE CASSÉ
En milieu scolaire : faites une déclaration auprès de l’Assurance scolaire, surtout s’il s’agit d’un accident causé par un autre enfant. N’essayez pas de porter un appareil abîmé. Prenez rendez-vous au plus vite pour le faire réparer.
APPAREIL AMOVIBLE PERDU
En milieu scolaire : faites une déclaration de perte auprès de l’Assurance scolaire. Hors milieu scolaire, vérifiez avec votre assurance la prise en charge éventuelle des dommages. Une empreinte sera nécessaire pour confectionner un nouvel appareil.
CHOC EN RELATION AVEC LES DENTS
Tout choc, même mineur doit être signalé rapidement à l’orthodontiste (chute, coup, accident de voiture…) afin de vérifier qu’il n’y a pas de conséquence sur le dispositif lui-même. Une interruption du traitement (appareil perdu ou détérioré) serait très préjudiciable au bon déroulement des soins. Prenez rendez-vous rapidement.

EN CAS DE FERMETURE DU CABINET

URGENCE SANS DOULEUR OU BLESSURE
(bague décollée, contention décollée, appareil mobile cassé ou perdu) conserver le RDV fixé et nous contacter dès notre retour.
URGENCE ++
(fil qui blesse, douleur sur une dent appareillée depuis longtemps etc.) Un service de garde est organisé les dimanches et jours fériés par le Conseil de l’Ordre Départemental des Chirurgiens-Dentistes. Vous trouverez les coordonnées du dentiste de garde dans votre quotidien régional ou en téléphonant au commissariat/gendarmerie de votre ville.

URGENCE DENTAIRE

En cas de traumatisme dentaire consécutif à une chute ou à un choc, prenez immédiatement contact avec votre chirurgien dentiste.

- S’il y a expulsion d’une dent définitive :

Le geste d’urgence consiste à récupérer la dent, sans la nettoyer, et à la conserver dans du sérum physiologique ou du lait (sinon la conserver dans sa propre salive). La réimplantation, si elle est possible, devra se faire aussi rapidement que possible.

- S’il y a déplacement des dents définitives :

Le geste d’urgence consiste, à chaud, à les replacer correctement avec la pression des doigts.

Si nous sommes absents, prenez immédiatement contact avec le service d’odontologie, de stomatologie ou d’O.R.L. de l’hôpital le plus proche. La guérison dépendra de la promptitude d’intervention de l’équipe médicale.

Le cabinet

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Honoraires & Remboursements

Le Docteur Bodart est conventionné avec l’Assurance Maladie. Les honoraires de la première consultation sont de 23 € pour les enfants et les adultes. Le coût d’un traitement varie en fonction de sa complexité, de sa durée et du type d’appareil utilisé, mais est toujours établi avec tact et mesure. Une fois le diagnostic posé, un devis précis vous sera remis. Concernant les enfants et adolescents de moins de 16 ans Le traitement orthodontique est partiellement pris en charge par l’Assurance Maladie et dans la limite de 6 semestres consécutifs ou non. La base de remboursement de l’Assurance Maladie identique depuis 30 ans est de 193,50€ par période de 6 mois. Le devis remis comprend une estimation de la durée du traitement en semestres. Votre assurance privée ou mutuelle, complètera éventuellement cette prise en charge. Concernant les adultes Le traitement n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie sauf si une chirurgie orthognathique est indiquée dans la prise en charge orthodontique. Un remboursement d’un semestre d’orthodontie (193,50€) est alors accordé. L’orthodontie de l’adulte peut être couverte par certaines mutuelles, qui pourront vous renseigner sur le montant du remboursement accordé. Modalités de paiement Nous vous proposons différentes possibilités de règlement (chèque, carte bancaire ou virement) avec un échéancier mensuel, trimestriel ou semestriel chez les enfants, les adolescents et les adultes.